Mes petits extraterrestres,

On se retrouve après quelques jours d’absence. Période durant laquelle j’ai essayé de migrer vers Blogger. Essayé et essayé jusqu’à n’en plus pouvoir. Mais lorsque les cheveux menacent de s’arracher d’eux-mêmes de votre tête, il faut lâcher la grappe. Tous les convertisseurs de fichiers d’export – j’ai appris beaucoup de nouveaux termes informatiques durant ce petit stage – étaient obsolètes, ce qui ne m’a pas permis d’importer Cabalistique.

Merde. Zut. Crotte de bique. Niurf, comme le dirait si joliment ma sœur.

C’est assez drôle quand on pense la vie m’a aussi condamnée à rester à la maison. Il faut croire que le blog nom plu n’est pas prêt pour déménager. Mais c’est pas si grave, c’est la vie… J’essaie alors de me convaincre que le Destin – quel terme prétentieux ! – de Cabalistique est de rester sur WordPress ! Ce qui m’embête quand même un peu, ce sont le design qui me plaît moyen et mes 3 Go qui se réduisent plus vite que la musique.. Mais bon, essayons de nous concentrer pour l’instant sur le contenu – le fameux syndrome de la beauté intérieure -, et de vivre au jour le jour. Je réessaierai plus tard…

Bref, je vais simplement continuer d’écrire, faire mes petites photos, et piocher des idées dans l’espace bizarroïde qui sépare mes oreilles.

 

En ce moment, je suis atteinte de la gifophilie, étrange maladie qui me donne envie de danser lorsque je me retrouve coincée dans une photo.. Si jamais je me retrouvais par erreur chez vous, dans votre salon, alors les symptômes auront pris une tournure inquiétante…

Pour continuer nos échanges en bonnes et dues formes, nous auront droit aujourd’hui à un petit look. Pas super recherché, mais sympa tout de même. Le syndrome de la flemme ayant fait son apparition au moment de sortir prendre quelques photos, il n’y a pas grand chose à commenter, sinon à regarder.

 

DSCN7146DSCN7145DSCN7135

J’ai ressorti une robe que j’ai porté tout le temps l’été dernier. Si bien qu’elle a éclipsé toutes les autres.. Vous savez, quand vous emportez quinze robes dans votre valise mais n’en portez que trois, quitte à les laver entre temps.. C’est d’ailleurs ma seule robe longue, assez difficile à concurrencer. J’aime tout : la coupe, la couleur, la matière super agréable à porter… Cette robe, c’est mon doudou (après mon vrai doudou, bien sûr).

Shoppée via vente-privée, je n’ai pu vous trouver de site sur laquelle cette pièce était encore disponible, malheureusement. Elle a plus d’un an, vous me direz « c’est has been ! »

DSCN7249

DSCN7176DSCN7190

Oh, et il faut que je vous parle de la météo. Sujet toujours bienvenu lorsqu’il s’agit de combler les blancs lors de passionnantes conversations. Alors dit comme ça, cela doit paraître un tout petit peu bizarre.. Mais ce jour-là, le temps était juste PARFAIT. Pas trop chaud, ni trop froid. La légère présence de Monsieur Soleil accompagné par quelque uns de ses amis les nuages était ma foi très agréable.. ainsi qu’une petite brise sympa, tout à fait bienvenue lorsqu’elle a créé des effets aériens avec la robe…
Tout cela pour vous dire que nous passons le plus clair de notre temps à nous plaindre concernant ce qui ne nous plaît pas. « Oh, hier il faisait trop froid. Mais maintenant que le soleil est sorti, il faudrait qu’il se calme, parce que.. ! » .. etc.
Alors, j’essaie de ne pas oublier de célébrer les choses quand je trouve enfin chaussure à mon pied.

DSCN7137DSCN7236

DSCN7144DSCN7238DSCN7208DSCN7199DSCN7163DSCN7211DSCN7227DSCN7158DSCN7197DSCN7329.JPG

DSCN7325

 

Pour terminer cet article, et combler ma déception suite à l’échec de la migration au pays des Merveilles par voie informatique, j’aimerai m’inscrire sur Instagram. Je pense que c’est dans mes cordes. Pour moi qui suis anti-réseaux sociaux au possible, cela restera quand même une grande aventure ! D’ailleurs, je m’y mets de suite. Si jamais l’idée vous prend de suivre mes activités.. ne vous privez pas ! .’)

Robe Molly Bracken

Ceinture de l’armée rouge (une communiste, une vraie !)

Collier en bois de mémé

Sandales Mellow Yellow (comme d’habitude..) D’ailleurs je vous invite à aller jeter un coup d’œil, parce que leurs soldes sont vraiment très intéressantes.. juste comme ça (ces sandales-là, je les ai payées 17 euros l’année dernière, et suis très satisfaite de cet achat)

En vous souhaitant tout plein de jolies choses,

Artemisia

La Lune tourne, tourne et tourne jusqu’à perdre ses repères dans l’espace…

Publicités