Miaaw… Bonjour à toi, humain.
Peut-être as-tu déjà entendu parler de moi ?
Mon nom est Faraon, je suis le petit compagnon ronchon d’Artemisia. J’ai profité de son absence – elle est en pleine période d’examens – pour chiper son ordinateur !

Depuis les quelques mois que je l’observe bloguer, ma maîtresse a l’air de bien s’éclater. Cette nouvelle occupation semble très distrayante ! Alors je me suis dit : « Et pourquoi pas moi ? » C’est vrai quoi, ce n’est parce que mon esprit est incarné dans un corps de chat que je ne fais pas ce qui me plaît ! Bon évidemment, mes pattounes ne me permettent pas de taper sur le clavier aussi vite que je le voudrais…

Artemisia vous fait découvrir son univers, mais elle a tendance à m’oublier un peu ! Il est temps pour moi de vous montrer aussi un peu de mon chez-moi… Entre les bains de soleil, gourmandises et astuces beauté, je suis un chat très actif !

chat qui dortchat endormi

AAAAH ! Mais qu’est-ce donc ? Ces photos n’étaient pas prévues du tout !
Et zut, je ne suis pas très calé en informatique moi ! Eh *⊄¥◊¤¦°, je n’ai aucune idée sur la manière de les enlever…

N’allez surtout pas croire que je ne fais que dormir : ce serait une erreur. La vérité est que je sommeille seulement la moitié du temps.. d’autres font pire ! Eh bien… cet article ne commence vraiment pas dans de bonnes dispositions..

Oubliez ça. & C’est parti, suivez-moi !

Pour commencer dans les règles de l’art – enfin je suppose, car je n’y connais rien au bloging moi – faisons une petite tournée de photos ma foi sympatoches, qui vous donneront un petit aperçu de ma trépidante de vie…

chat sur chaise longue

Il vous faut savoir que le prénom « Faraon » ne m’a pas été donné par hasard. Je règne tranquillement mais sûrement sur mon petit royaume, avec toute la grâce du sultan et la puissance de l’empereur. Vous remarquerez que j’ai le sens de la métaphore… J’aime avant tout être beau & admirer mon reflet dans les flaques d’eau.

félin.JPGfélin flaque d'eau.JPG

 

Ma vie est faite de liberté et de vadrouille… Je me faufile partout. Chasseur aguerri, je reste caché dans l’herbe verte, guettant de sifflants lézards et d’innocents rouges-gorges à amadouer avec de mélodieux miaulements. Bien sûr, toujours dans un but lucratif. Autopsier des lézards n’est en aucune façon une occupation sadique, mais correspond à une vocation purement scientifique…

DSCN0361

 

Malgré tout, ma vie reste simple. Comme tout chat qui se respecte, je suis souvent à la recherche d’une nourriture potentielle : mon plat préféré ? La soupe ! Je lèche tous les bols qui traînent, si bien qu’on pourrait croire qu’ils  sortent du lave-vaisselle… Ne vous méprenez donc pas lorsque vous verrez des assiettes nickel qui traînent en toute innocence dans la cuisine : un chat malin n’y est peut-être pas pour rien…

Mes moustaches frétillent rien qu’à l’idée d’une bonne soupe maison (au poisson, c’est meilleur !). Je dis toujours que la gourmandise est un joli défaut, et reste fidèle à mes principes.

 

chat debout.JPG

Au diable les théories nutritionnistes, je mange CE QUI ME PLAÎT : comme ma maîtresse –  dans la mesure du raisonnable bien sûr… – Mais l’autre soir, je l’ai surprise en train de s’empigoinfrer de glace au chocolat : quelque chose de beau ! Mais chuut : elle serait furieuse que vous l’appreniez….

Après mes croquettes , il suffit simplement d'un peu de sport pour entretenir ce corps d'athlète !

 

Mon pelage est doux comme un mouton de poussière. Et j’en suis fier ! C’est en partie grâce à lui que je me fais admirer par les passants lorsque je flemmarde sur le pas de la porte.. Bien sûr il y a aussi mon regard orange et tout à fait intrigant – plus que celui de cet imbécile de vampire – qui m’aide un peu. N’ai-je pas une allure de chat de magazine ? Ah, quelle chose difficile que d’être un chat-narcissique… Vous ne pouvez pas savoir de quelle manière cela est fatiguant à gérer au quotidien. Toujours se sentir obligé de gratifier ses admirateurs d’un regard…

chat chartreux 2.JPG

Bref, revenons en à mon poil. J’y tiens beaucoup, un peu comme vous à votre chevelure de sirène… Quelle ne fut pas ma réaction lorsqu’il y a peu, j’ai appris que la grand-mère de ma maîtresse – qui était couturière – travaillait à l’époque sur des pièces en poil de chartreux ! J’étais tapis sous la table de la cuisine lorsque j’ai surpris cette horrifique conversation.. Mes pauvres ancêtres, par Bastet !

DSCN2493.JPG

Déjà lorsqu’il faut l’entretenir à grand renforts de brosse spéciale poils de chats, il n’y a plus personne… Je ne saurais vous expliquer cette perte totale et immédiate de tous moyens qui me frappe à la simple vue des pics acérés de cet affreux engin : c’est comme si mon cerveau réagissait implacablement, se réduisant à l’état de gelée informe et gluante. La brosse me terrifie tant que ma maîtresse la planque dans un tiroir. Elle croit naïvement que j’ignore où elle se trouve, mais à tort : je la vois, je la sens.

 

J’aime aussi beaucoup ma petite maison, et même si je ne le laisse pas voir (je suis un chat très impassible, vous savez), mes maîtres également. Encore eut il fallu que j’apprisse à parler la langue des humains pour le leur exprimer ! Je ne suis pas bête pourtant – vous constaterez que je maîtrise l’imparfait du subjonctif tout de même… -, je manie la langue de Molière mieux que certains humains, là n’est pas la question. Mais mon organisme n’est adapté qu’à la prononciation de miaulements gutturaux  tout à fait ridicules.. c’est pourquoi je ne miaule pas beaucoup. Mes essais pour sortir les syllabes de votre langue compliquée se sont tous soldés par de cuisants échecs.

 

Vivre une vie de chat est vraiment relaxant. Les humains sont toujours agités. C’en est presque barbant… J’ai l’impression qu’ils ont sans arrêt quelque chose à faire : mais qu’est-ce que cela doit être pénible bon sang ! Comme j’adore donner des leçons, je vais vous dire que trop de stress n’est pas bon pour la santé. Alors si je puis me permettre, relaxez-vous un peu de temps en temps. Faites comme moi : écoutez du Tchaïkovski et les musiques de Joe Hisaishi, ne pensez plus à rien et prenez quelques minutes de détente absolue… Vous verrez, ça fait du bien !

 

DSCN7550.JPG

 

Si jamais cet article a du succès, je demanderai des droits d’auteurs à Artemisia : alors n’hésitez pas à m’inonder de commentaires, je veux la battre à plate couture !

Gros miaou-poutoux !

Faraon

 

chat zoom.JPG

Quand ma maîtresse m’emmène sur la Lune, la gravité me fait ressembler à une grosse boule de poussière : je déteste ça, vous lui direz ?

Publicités